Du Temps Pour Moi

Ce que chacun devrait savoir… À propos des antioxydants

Il existe dans notre alimentation un certain nombre de substances destinées à nous protéger d’un phénomène naturel mais destructeur: l’oxydation. Quelles sont-elles? dans quels aliments se trouvent-elles?

 

L’oxydation est une réaction chimique : la combinaison de l’oxygène de l’air avec un autre élément. Quand elle se déroule, un atome ou un ion perd un ou plusieurs électrons qui se libèrent. Mais comme un électron ne supporte pas d’être solitaire, il va se placer ailleurs, à une place qui n’est pas la sienne. Alors, il endommage ou détruit l’élément qu’il est venu squatter. Ce phénomène d’oxydation se déroule partout où il y a de l’oxygène. Il entraîne la rouille des métaux qui ne sont pas inoxydables, il fait flétrir les légumes et les fruits, rancir les graisses, il modifie le goût et la couleur des aliments. C’est pourquoi on ajoute, pour le neutraliser, des additifs antioxydants dans bien des produits de l’industrie agro-alimentaires.

L’oxygène est impliqué dans toutes les réactions chimiques de votre organisme qui produisent de la chaleur et de l’énergie. Toutes les cellules de votre corps subissent le phénomène d’oxydation. Conséquence: une production de déchets appelés « radicaux libres » qui détruisent vos cellules. Ceux-ci agressent les acides nucléiques de vos chromosomes (là où se trouve l’ADN), les protéines de vos cellules, les acides gras polyinsaturés de vos membranes cellulaires, vos enzymes. Vous êtes équipée pour lutter contre cette oxydtion car vous possédez un énorme système de défense qui agit en permanence. Cependant quand celui-ci est débordé par des agressions multiples telles que la fumée de cigarette, la pollution, le soleil, la sueur, etc…des dégâts se produisent alors. L’oxydation est impliquée dans le vieillissement et se voit par des manifestations externes telles que les rides, la peau flétrie, le teint terne. Les conséquences internes sont identiques mais pas visibles, et peuvent provoquer parfois de graves maladies.

Un certain nombre de substances viennent à votre secours quand votre première ligne de défense naturelle est débordée. Ce sont les carotènes, les polyphénols, les flavonoïdes, les vitamines C et E, le sélénium et le zinc. Ils agissent en synergie, par exemple:
– Carotènes + polyphénols renforcent l’activité de la vitamine C.

Mais on est loin, encore, de tout savoir sur ce phénomène très complexe que l’on a baptisé « stress oxydatif », sur l’action des antioxydants que l’on connaît et sur tous ceux que l’on a identifiés mais dont on ne sait pas encore comment ils agissent, ni sur quoi. Aussi, il est important de prendre globalement soin de vous en retrouvant des moments de bien-être chaque semaine et de profiter des vacances scolaires et de vos week-end pour « couper » avec la routine de votre quotidien.

– Carotènes: dans les fruits et les légumes colorés.

– Polyphénols et flavonoïdes: dans les fruits, les légumes, le thé, le vin et le chocolat.

– Vitamine C: dans les fruits et les légumes; les agrumes en sont les plus riches.

– Vitamine E: principalement dans les huiles végétales

– Sélénium: dans les poissons, la viande, les oeufs et les fromages.

– Zinc: dans les produits d’origine animale; surtout dans les fruits de mer et coquillages.

A noter : lors d’un régime hypocalorique où les corps gras, donc les huiles, sont limités, un complément de vitamine E ne peut pas faire de mal, bien au contraire !