Du Temps Pour Moi

Ce que les magazines & blogs ne vous diront pas sur le régime dissocié

Tout le monde cherche à augmenter son bien-être et son estime de soi face à des kilos en trop. Le régime dissocié est historique car il date des années 30. Régulièrement remis au goût du jour par les magazines, il est toujours présenté comme miraculeux. Certaines stars ont même publié un livre narrant leur amaigrissement grâce à lui. Plusieurs méthodes de régime dissocié existent mais elles reposent toutes sur la même technique: la séparation des divers groupes d’aliments. Une technique que vous pourrez expérimenté durant une période de détente ou de vacances.


 

Le principe de base de ce régime part d’un constat simple : c’est le mélange des glucides (sucres) et des lipides (gras) qui ferait grossir. Mais ces éléments nutritionnels absorbés séparéments disparaîtraient et ne seraient pas stockés, même s’ils se trouvent en excès dans l’alimentation. On pourrait donc manger de tout sans limites de quantité, à condition que cela ne soit pas au cours du même repas ou pas le même jour. Ceci varie selon les différentes versions.

Pendant les 6 premiers jours, on consomme toute la journée une seule et unique catégorie d’aliments: laitages, viande, poissons, oeufs, légumes verts, fruits. Le septième jour, la liberté est totale.

Laitages au petit déjeuner, viande ou poisson au déjeuner, fruit ou légumes au dîner.

Il est efficace à cause de sa monotonie. Manger uniquement du poulet ou des haricots verts pendant une journée ou même à un seul repas n’est pas vraiment excitant. Ainsi, spontanément on mange moins, les préparations culinaires sont forcéments limitées. Conséquences : l’apport en lipides l’est également. Résultat global : l’apport calorique diminue et on perd du poids.

Lorsqu’il est orchestré sur une semaine (un seul groupe d’aliments par jour), ce régime est difficile à suivre. Si on peut facilement supporter de ne manger que des laitages ou des fruits pendant toute une journé, c’est moins évident lors des petits déjeuners des journées poisson !

Qu’il soit réparti de façon hebdomadaire ou quotidienne, ce régime complique la vie sociale, sauf si on apporte son repas quand on va dîner chez des amis ou au bureau. Il peut être facile à suivre au restaurant, par exemple les jours poissons, il est plus simple de ne prendre qu’un plateau de coquillages.

Le régime dissocié peut entraîner des carences. En effet, certains éléments nutritionnels ne sont pas toujours stockés même s’ils sont apportés en quantité importantes par l’alimentation. C’est le cas, par exemple, des vitamines hydrosolubles (toutes celles du groupe B et la vitamine C). Chaque jour, l’organisme utilise ce dont il a besoin et le reste, inutilisé, est rejeté dans les urines.

Ce n’est pas très grave si l’on suit ce régime pendant une semaine (avant de partir à la plage par exemple), mais ça peut le devenir si on adopte cette méthode plus longtemps. Et puis, le risque est aussi de regrossir ensuite car on replonge dans ses anciennes habitudes alimentaires, celles qui nous ont fait, précisément, prendre du poids.