Du Temps Pour Moi

Ce que les magazines & blogs ne vous diront pas… À propos du régime sans glucides

Dans notre série d’information sur les différents types de régime, le régime sans glucides est probablement le plus célèbre de la planète ! Il est apparu dans les années 70 dans un livre qui fit alors grand bruit. Ce régime s’est répandu très rapidement malgré les critiques et les risques qu’il pourrait présenter. Aussi, il faut avant tout penser à vous préserver du tracas quotidien et vous apporter des moments de détente durant vos vacances et vos week-ends pour vous permettre éventuellement de déterminer les méthodes de régimes amincissants qui pourraient vous correspondre. En tout état de cause, n’oubliez pas d’en parler à votre médecin qui pourra vous aider à mieux cerné les dérèglements de votre alimentation ou dans vos habitudes.

 

– Clé de l’amincissement: suppression de tous les glucides.

– Pourquoi? Les glucides favorisent la production d’insuline, hormone qui permet leur utilisation par les cellules de l’organisme. Cet hyperinsulinisme mène à la prise de poids.

– En pratique? On élimine tous les aliments contenant des glucides: pain, pâtes, riz, pommes de terre, légumes secs et frais, fruits, lait, yaourts et fromages frais, sucre pur et ses dérivés ( bonbons, gâteaux) et boissons sucrées. On mange à volonté tous les aliments riches en protéines et/ou en lipides: viandes, charcuteries, poissons, oeufs et fromages que l’on cuisine avec autant de beurre, d’huile, de margarine que l’on veut. Une couche de beurre sur une tranche de saucisson, c’est permis! Mais les frites (glucides) avec de la mayonnaise, c’est interdit.

– Comment ça marche ? Un organisme qui manque de glucides dégrade ses lipides, ce qui fournit de l’énergie tout en entraînant une perte de poids. L’appétit est diminué car les corps cétoniques, produits de dégradation des graisses, sont anorexigènes.

En dehors de la perte de poids réelle pendant plusieurs mois, le fait de pouvoir manger à volonté tout sauf des aliments glucidiques a beaucoup favorisé l’engouement pour ce régime. Mais il a aussi contribué à renforcer l’idée reçue que les féculents faisaient grossir.

C’est un  régime très facile à suivre. On peut aller au restaurant ou sortir chez des amis sans problème. On maigrit de façon spectaculaire pendant les premiers mois, ce qui est très encourageant. Le conseil étant donné d’ « écouter sa faim » facilite encore plus le déroulement puisqu’on n’a pas souvent faim. On mange moins.

Le régime sans glucides est très pauvre en vitamines puisque les fruits et les légumes sont exclus. Mais on peut toujours compenser avec des compléments alimentaires. Il entraîne souvent de la fatigue, parfois des nausées quand on « force » trop sur les lipides. Et il donne (à cause des corps cétoniques) très mauvaise haleine!

La pratique ponctuelle de ce régime entraîne inévitablement une reprise de poids dès qu’il est arrêté.

On a beaucoup reproché à ce régime de favoriser, par ce flot de lipides, de cholestérol et d’acides gras saturés, l’augmentation du cholestérol sanguin et l’apparition de maladies cardio-vasculaires.