Du Temps Pour Moi

Ce qui fait grossir au jour le jour

 

 

Prendre du poids a toujours pour origine une alimentation déséquilibrée, qui apporte davantage de calories que l’on n’en dépense. Identifier les risques de grossir permet d’y faire face et de ne pas reprendre le poids perdu après le régime et profiter des week-ends et des périodes de vacances pour prendre le temps d’équilibrer votre régime alimentaire en fruits et légumes qui vous redonneront du tonus.

 

Repas trop copieux et surtout trop gras, grignotages fréquents et abus de boissons sucrées: ces mauvaises habitudes prises, bien souvent, dès l’enfance, apportent toujours trop de calories, et il est parfois difficile d’en changer du jour au lendemain.

 

L’alimentation est souvent chargée en lipides: les charcuteries, les pâtisseries, les plats cuisinés du commerce en sont très riches et l’on utilise trop de corps gras pour cuisiner, surtout l’huile, qui contient 100% de lipides. Le corps stocke les lipides et ceux-ci sont très difficiles à brûler.

 

L’insuffisance de glucides complexes est une carence fréquente de l’alimentation. Les repas en manquent quand on se prive systématiquement de pain (souvent pour ne pas grossir), de pâtes, de riz, de pommes de terre, de légumes secs. Or, les glucides complexes sont nécessaires à la fabrication de la sérotonine.

Ce neuromédiateur, sécrété par le cerveau, agit sur l’appétit, l’humeur, le stress, le sommeil, la satiété. Ainsi, l’envie d’un produit sucré vient souvent d’un impérieux besoin de l’organisme en sérotonine: dès qu’on a grignoté, on se sent mieux. Si l’on a son quota de glucides (la moitié des calories quotidiennes), on éprouve beaucoup moins ce besoin.

 

Les grignotages sucrés ou salés déséquilibrent l’alimentation. La majorité des produits consommés sont à la fois sucrés et gras: ils apportent trop de lipides et de glucides en même temps. Quant aux grignotages salés, style chips ou biscuits appéritifs, ils sont particulièrement riches en matières grasses.

Ce qu’on appelle la déstructuration des repas va de pair avec les grignotages. Quand on mange plusieurs fois par jour, à n’importe quelle heure, on déséquilibre forcément son organisme. Et sans s’en rendre compte, on consomme beaucoup plus de calories qu’il n’y en n’a réellement besoin!

 

La sédentarité, qui est un des grands maux de notre société urbaine, est, tout autant que l’alimentation, à l’origine des kilos en trop. transports quotidiens en métro ou en voiture, boulot assis au bureau, soirée télé, dodo: voilà la formule idéale pour grossir! plus la dépense calorique est faible, plus le décalage avec l’alimentation est important, et plus on stocke du gras. C’est quasi inévitable. Pour éviter le surpoids, ou pour le perdre, il est bon de pratiquer un sport régulièrement, même s’il est difficile de le faire chaque jour. Une activité physique 2 à 3 fois par semaine est un bon rythme, le tout est de choisir quelque chose qui n’est pas contraignant afin de pouvoir s’y tenir réellement, de rester motivé (même en plein hiver) et de ne pas se décourager trop vite! 😀