Du Temps Pour Moi

10 conseils pour éliminer sa fatigue au coeur de l’hiver

 

Vous avez des difficultés à vous lever le matin ?
Vous vous endormez systématiquement après les repas ?
Vous vous sentez stressé, fatigué, plus de goût à rien ?
Réagissez ! Voici 10 conseils pour vous aider à retrouver la forme au milieu de l’hiver, et surtout la garder jusqu’à l’arrivée du printemps avec des plantes énergisantes.

  1. Soignez votre alimentation
     

    L’alimentation méditerranéenne est le modèle à suivre: beaucoup de fruits et de légumes, des céréales complètes, du pain complet, du poisson frais, des légumineuses, de l’huile d’olive et de colza et un peu de vin. Profitez aussi de vos week-end ou des périodes de vacances pour restaurer votre alimentation avec plus d’équilibres.
    N’abusez pas de la viande, des produits laitiers (fromage, beurre), des charcuteries, des aliments à index glycémique élevé (sucreries, viennoiseries, gâteaux, crèmes glacées, soda) et des aliments gras (plats en sauce, frites, beignets).

  2. Buvez suffisamment

    Au moins 1 litre et demi d’eau par jour et sans attendre d’avoir soif. L’eau est essentielle à l’équilibre. Elle favorise les échanges au sein de l’organisme et assure le transport des déchets à éliminer.
    Une hydratation insuffisante se traduit par une chute des capacités physiques et des facultés de récupération, donc une augmentation de la fatigue (voir « Quels sont nos besoins en eau« ).

  3. Préservez votre sommeil

    Bien dormir la nuit pour être en forme le jour… Une évidence qu’on a un peu tendance à oublier. Le sommeil est indispensable à la récupération physique et psychique. Il est important de bien connaître son rythme de sommeil et surtout de le respecter. Et si stress et surmenage viennent grignoter vos heures de sommeil, tournez-vous vers les plantes: escholtzia, valériane, aubépine, passiflore.

  4. Bougez, faites circuler l’énergie !

    L’excercice physique a un effet énergisant. C’est ne pas faire de sport qui fatigue. Une activité physique régulière permet de lutter contre le stress; elle met de bonne humeur et renforce le système immunitaire.
    Choisissez une activité sportive qui vous plaise et qui vous ressemble afin de ne pas vous obliger à y aller, il faut que cela reste un plaisir ! Et surtout, si vous n’aimez pas le sport pratiqué, vous laisserez tomber, et le but est de s’y tenir !!

  5. Tout est possible : vélo, natation, courses à pied, aquagym, danse, sport collectif …

  6. Surveillez votre fer

    23 % des françaises en âge de procréer manquent de fer, un déficit à l’origine d’une fatigue persistante s’il n’est pas corrigé.
    Le manque de fer se traduit par une mauvaise oxygénation des organes et des muscles. Seule solution: manger un peu plus d’aliments riches en fer (boudin, viande rouge, foie).
    Le médecin peut également prescrire un médicament à base de fer qui sera pris loin des repas pour éviter les réactions indésirables entre le fer libre et les aliments.

  7. 6/ Eliminez définitivement les excitants

    La caféines est un stimulant physique et intellectuel très efficace. Peut-on dire qu’elle fait partie des plantes énergisantes ? En tout cas, elle augmente l’endurance et la résistance à la fatigue, mais à doses élevées elle en aggrave les symptômes. Les gros consommateurs de café (plus de 5 tasses par jour) sont trois fois plus vulnérables à la fatigue que les consommateurs modérés (moins de 2 tasses par jour).
    La cigarette est aussi considérée comme un excitant, ce serait une bonne idée de la stopper !

  8. Chassez les toxines

    Le jeûne (même très court) permet de se régénérer de l’intérieur. En mettant l’organisme au repos, il lui permet de se débarrasser des toxines. A chaque changement de saison, nettoyez votre corps grâce à une monodiète. A l’automne, faites une cure de raisin noir, bio de préférence. Ce fruit est un excellent dépuratif (prochainement ,je ferais un article consacré entièrement à la cure uvale).
    Voir « Un plan détox-express pour le week-end« 

  9. Faites une cure de plantes énergisantes

    Pour vous soutenir dans l’effort, restaurez votre capital énergie grâce aux plantes: ginseng, kola, acérola, café vert, …. (voir article « les plantes de la forme du tonus« )
    Les plantes ont l’avantage d’agir en douceur et en profondeur. Rien à voir avec l’effet d’un excitant qui gomme la fatigue pour vous laisser dans un état de fatigue encore plus intense après les effets terminés.

  10. Organisez vos journées

    Heure de lever, pause déjeuner, les courses, les loisirs, la toilette… planifiez toutes vos activités pour gérer votre énergie, c’est le meilleur moyen de prévenir la fatigue nerveuse car un rythme choisi, même trépident, est moins fatiguant qu’un rythme subit.
    De même, chaque fin de week-end ou début de semaine faites la liste des choses à faire importantes dans la semaine, et au fur-et-à-mesure que vous faites ces tâches, cochez votre liste: une satisfaction personnelle et réelle s’en ressentira et vous pourrez aborder de nouvelles contraintes en toute sérénité !

  11. 10/ Sachez lever le pied

    Il ne s’agit pas de se bourrer de plantes énergisantes pour maintenir votre tonus.
    Restez à l’écoute de votre corps et sachez décoder les signaux qu’il vous envoie.
    Petits bobos, douleur ici ou là, infections à répétition, coup de blues sans raison… pas de doute, la fatigue est là qui rôde.
    Il est important de savoir s’arrêter quand il faut, de recharger les batteries quand c’est encore possible et surtout prenez toujours du temps pour vous, même s’il s’agit de 20 mn (pause déjeuner), 1 heure (un bain) ou un week-end !