Du Temps Pour Moi

La vitamine C

C’est la plus célèbre des vitamines. Elle intervient de multiples façons dans l’organisme. En complément alimentaire, elle est la panacée des coup de fatigue. Mais mieux vaut avoir son quota en consommant fruits et légumes.

 

 

 

– Elle favorise l’absorption du fer par le tube digestif et la disponibilité du sélénium dans l’organisme.

 

– Elle intervient dans la synthèse du collagène, protéine qui gouverne la tonicité de la peau, des os, des vaisseaux sanguins et de certains autres tissus.

 

– Elle active la formation de nombreux neuromédiateurs, d’où son influence bénéfique sur le fonctionnement du cerveau et de tout le système nerveux.

 

– Elle favorise la synthèse des catécholamines. Ces hormones, sécrétées par les glandes surrénales, jouent un rôle essentiel en cas de stress : elles mobilisent rapidement l’énergie dès la moindre alerte psychologique ou physique.

 

– Elle favorise la synthèse d’un acide aminé, la carnitine, nécessaire à l’utilisation des acides gras fournisseurs d’énergie aux cellules en cas d’effort musculaire.

 

– Elle est très impliquée dans les mécanismes de défense immunitaire et lutte ainsi contre les infections bactériennes virales.

 

– Elle augmente l’élimination de métaux toxiques, comme le plomb et le cadmium.

 

– Elle réduit l’effet cancérigène d’autres substances toxiques, en particulier des nitrates.

 

– Elle réduit la circulation de l’histamine, molécule très active dans les allergies.

 

– Elle est le coeur de la lutte de l’organisme contre l’oxydation, c’est-à-dire la destruction ou la neutralisation des radicaux libres, déchets du métabolisme qui abîment toutes les cellules. D’où son unfluence bénéfique dans la prévention du vieillissement, des maladies cardiovasculaires et de certains cancer.

 

En fait on ne connait pas vraiment tous les rôles de cette vitamine, grande protectrice de l’organisme.

 

 

 

Le scorbut, maladie due à la carence en vitamine C, a ravagé, dans les siècles passés, les marins au long cours et les peuples du nord de l’Europe privé de fruits frais:

 

-déchaussement des dents, oedèmes, puis hémorragies qui entraînent la mort.

 

On observe encore des cas chez des personnes très pauvres et/ou mal nourries : une récente étude faite auprès d’adolescents américains a démontré que ceux dont l’alimentation ne comportait ni fruits ni mégumes avaient contracté le scorbut !

 

Les besoins en vitamine C sont élevés :
– de 50 à 100 mg chez les enfants jusqu’à 12 ans;
– de 110 mg chez les adolescents et les adultes;
– un peu plus pendant la grossesse = 120 mg et l’allaitement = 130g;
– chez les personnes âgées = 120 mg par jour.

 

 

 

Oui, si vous ne consommez pas suffisamment de fruits (300g au minimum) et de légumes (300 à 500g) frais tous les jours.

 

La vitamine C est très fragile : air, chaleur et eau la détruisent assez rapidement. Elle s’enfuit des légumes qui séjournent sur un étal ou dans une chambre froide, puis quand ils cuisent, ou d’un jus de fruit pressé trop à l’avance.

 

Fatigue, lassitude, perte d’appétit, manque d’attention sont les premiers signes de manque ainsi qu’une grande sensibilité aux infections. Les rhumes à répétion doivent alerter, y compris chez les enfants. Les vaisseaux sanguins se fragilisent : on a souvent des « bleus » (ecchymoses).

 

 

 

100 à 200 mg / 100 g = brocoli ; cassis ; choux ; goyave ; papaye  ; persil ; piment ; poivron.

 

50 à 100 mg / 100 g = citron ; chou rouge ; cresson ; épinard ; fraise ; kiwi ; litchi ; mâche ; orange ; pissenlit.

 

20 à 50 mg / 100 g = asperge ; aubergine ; chou-fleur ; clémentine ; courgette ; foie d’animaux ; framboise ; fruit de la passion ; groseille ; mangue ; melon ; navet ; nectarine ; oseille ; pamplemousse ; petits pois ; pomme de terre ; radis.

 

5 à 20 mg / 100 g = abricot ; ananas ; artichaut ; avocat ; banane ; carotte ; céleri ; cerise ; cervelle d’animaux  ; champignon ; concombre ; coquillages ; endive ; fenouil ; figue ; haricot vert ; laitue ; myrtille ; oignon ; pêche ; poire ; poireau ; pomme ; prune ; raisin ; rognon ; tomate.

 

 

 

Les besoins en vitamines C sont augmentés de 20% au moins chez les fumeurs de plus de 10 cigarettes par jour : la fumée contient des radicaux libres toxiques qui mobilisent beaucoup d’anti-oxydants. C’est également vrai pour le stress gros consommateur de viatmine C.

En consommant tous les jours un grand verre de jus d’agrume (orange ou pamplemousse) frais pressé, vous assurez à peu près la moitié de votre quota de vitamine C. Pensez aussi à mettre des fraises (60 mg/100 g) dans vos desserts le plus souvent possible et du jus de citron dans vos salades 😀