le taï shi gymastique energetique

Jusqu’au 10 Octobre 2010, l’exposition « A Passage To Asia » au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles met en lumière 25 siècles d’échange entre l’Europe et l’Asie.

A cette occasion, le mardi 24 Août, une initiation au Taï Chi, art martial chinois millénaire, a été réalisé dans le cadre de l’exposition réalisé à Bozar. Depuis des millénaires, l’Asie et l’Europe entretiennent d’intenses relations. Gymnastique énergétique, le Taï Chi est un ensemble de technique inspiré des arts martiaux permettant de redonner harmonie et équilibre au corps et à l’esprit.

Pour redonner l’équilibre à nos forces naturelles, le Taï Chi se compose de mouvements continus et circulaires. Pour obtenir la meilleure relaxation, les mouvements du taï chi doivent être éxécuté lentement et rigoureusement. La lenteur, élément clé de cette pratique nécessitant une grande maitrise du corps et de la respiration, exige une grande précision et vous emmène naturellement vers une plus grande concentration. Avec l’acupuncture, la diététique chinoise, les herbes médicinales et le Tui Na (dont nous parlerons prochainement sur le blog), le taï chi fait partie intégrante de la medecine traditionelle chinoise.

Cette discipline a donc été mise à l’honneur au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles parmi les différents Arts asiatiques à découvrir jusqu’au mois d’octobre dans la capitale belge qui présente également plus de 300 objets d’art jamais exposés en Europe : des urnes funéraires, des tambours de bronze rituels, des bijoux en or, des ivoires, d’anciennes cartes et des textiles uniques, provenant de découvertes récentes et d’une sélection rigoureuse de nombreux joyaux de la culture asiatique.

A voir : un reportage sur la séance de Taï Chi organisée au Palais des Beaux-Arts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.