Du Temps Pour Moi

Comment choisir son vélo elliptique ?

Marre des va-et-vient à la salle de sport ! C’est décidé vous allez vous lancer dans le home fitness. Mais comment procéder ? Vous n’aurez pas tous les appareils chez vous et l’idée de devoir faire des exercices devant votre télé vous laisse perplexe. Finalement, si vous ne deviez en garder qu’un, ce serait sans doute le vélo elliptique. Mais vous n’êtes pas experte en la matière. Alors, comment choisir le vélo elliptique qui correspond à vos attentes ?

Tout d’abord, orientez-vous de préférences vers une marque clairement identifiée de vélo elliptique. Un prix trop bas, une marque peu connue peut-être vite synonyme de problèmes en particulier sur la fiabilité. Car l’achat d’un vélo elliptique est un investissement qui se doit de durer dans le temps. Certains modèles de grandes qualités ont des durées de vies supérieures à 8 voire 10 ans. Toutefois, vous serez peut-être tenté de le changer avant car les vélos elliptiques sont de vrais concentrés de technologies !

Commençons tout d’abord par la console. Plus précisément on peut dire que c’est le « cerveau » du vélo elliptique. Il reprend de nombreuses informations sur le travail que vous effectuez et votre rythme ainsi que la fréquence cardiaque. Pour cette dernière, l’information peut être obtenue de façon différente, soit par des détecteurs soit par une ceinture thoracique. Equipé d’un ergomètre, les vélos elliptiques peuvent ainsi adapter le travail en fonction des informations recueillies. Par estimation, la console vous informent aussi sur la « distance » parcourue, la puissance ou encore les calories consommées. A partir de ses informations, la console est ainsi capable de vous proposer des programmes et d’adapter le travail en fonction de vos objectifs : perte de poids, musculation, endurance…

Le « cerveau » pilote donc le « corps » du vélo elliptique avec sa fameuse roue d’inertie. Un point clé du velo elliptique qui permet de donner moins de raideur au mouvement. Une roue d’inertie doit être adaptée pour que son amplitude corresponde à vos besoins et ne soit pas trop légère. Durant une séance, la roue d’inertie est en prise directe avec une résistance. Une technique qui a évolué dans le temps pour passer d’une résistance magnétique motorisée à des systèmes électromagnétiques plus performants et qui s’exerce de façon plus homogène sur la roue. Ce n’est pas un frein à disque !

Avec ses quelques conseils, nous vous invitons également à visiter le site d’un spécialiste bien connu dans le domaine, Proformfitness, spécialiste du home fitness sur lequel vous retrouverez de nombreux modèles de vélo elliptique et d’appareils pour vous muscler !