Catégorie : Blog Aromathérapie

L’intérêt des huiles essentielles

A l’origine de l’huile essentielle, il y a bien sûr une plante. Aromatique, elle se distingue de toutes les autres par la présence de molécules odorantes et volatiles qui lui permettent de se protéger d’insectes nuisibles ou d’attirer des pollinisateurs. C’est la distillation de cette plante à la vapeur d’eau qui permet d’obtenir des huiles essentielles. Elles contiennent chacune 10 à 250 molécules aromatiques différentes, et c’est leurs combinaisons qui leur confère ces vertus curatives.

 

Véritables « bombes atomiques », « ces huiles soignent maux de tête, douleurs musculaires ou articulaires, maladies ORL ou encore trouble de la digestion », souligne Nelly Grosjean (auteur de « Les huiles essentielles, se soigner par dramathérapie« , éd. Eyrolles Pratique, 10€). Inhalées ou appliquées sur la peau, elles peuvent pénétrer immédiatement dans l’organisme pour atteindre le sang puis les organes à soigner. Que l’on choisisse l’application cutanée, l’inhalation (avec un diffuseur ou en spray) ou l’absorption (sous forme de gélules), l’efficacité sera la même. « Pour les problèmes nerveux, je recommande plutôt l’inhalation, précise Danièle Festy, pharmacienne (auteur de « Les huiles essentielles, ça marche!« , Leduc.s éd. 13,90€ et « Mes 15 huiles essentielles« , Leduc.s éd. 16,90€). Pour les troubles ORL, mieux vaut utiliser des gélules ou des suppositoires (à faire fabriquer par un pharmacien spécialisé), ou appliquer les huiles sur le plexus et dans le dos. »

(suite…)